Vous ne les avez pas vus pendant le live 2020 du Festival Albi JOIE ? Pas de panique, il y a d’autres moments pour découvrir nos amis le Père Philippe Koidou et Rona Hartner !

Père Philippe KOIDOU

Originaire du diocèse d’Abidjan en Côte d’Ivoire, le Père Philippe KOIDOU est vicaire à Albi.
Il chante sa Foi sur des musiques inspirées du Gospel, par des détours de jazz, des hip hop et de rap.

Rona Hartner

Rona est une danseuse et musicienne d’origine roumaine. Sa passion pour le spectacle remonte à la petite enfance quand elle se produisait pour les fêtes de famille, et se poursuit dans des cours de musique et de danse, puis d’art dramatique à l’Université de Bucarest. Engagée pour ses premiers rôles au cinéma dès l’âge de vingt ans, Rona Hartner voit la reconnaissance arriver avec le film Gadjo Dilo de Tony Gatlif, dans lequel elle chante « Disparaîtra ». En 1997, le Festival du long-métrage de Locarno (Suisse) lui décerne le Léopard de Bronze pour sa prestation au côté de Romain Duris. Actrice francophile, Rona Hartner apparaît ensuite dans Je suis né d’une cigogne (Tony Gatlif, 1999), Cours toujours (Dante Desarthe) et Sauve-moi (Christian Vincent, 2000) puis le Mischka de Jean-François Stévenin en 2002. Elle joue parallèlement au théâtre et dans des téléfilms.

Chanteuse polymorphe passant de la musique balkanique au rap ou à l’electro, l’exubérante roumaine s’associe à l’éclectique Dj ClicK pour l’album « Boum Ba Clash » (2005) célébrant les noces de l’electro et de la tradition tzigane. Le 7 Avril 2008 sort « Nationalité Vagabonde », véritable fusion électro tzigane aux accents afro jazz, arrangé par Jérémy Demaesmaker et Mike Aube. L’année suivante, elle est également au générique de la compilation-hommage à Boris Vian « On N’est Pas Là Pour Se Faire Engueuler ». Le 31 janvier 2011, Rona Hartner donne le coup d’envoi de son spectacle « Natura » présenté au Théâtre du Gymnase (Paris) et en province. En 2013, une collaboration avec DJ Tagada va donner naissance à l’album « Gypsy Therapy » suivi d’une tournée. Toujours à l’écoute de sa créativité et de son cœur, Rona se lance en 2014 dans un nouveau projet d’album : « The Balkanik Gospel », chez Rejoyce Musique. Un album de gospel revisité en couleurs : tsiganes.